Cuisine

Les tourti … les torti … les tortisseaux

IMG_2589.JPG

Pour mardi- gras , je fais souvent des tourti … des torti … des tortisseaux !!!

J’ai un souvenir extraordinaire des tortisseaux de ma grand-mère !!! Eh oui, chez nous dans la région des Deux-Sèvres, nous appelons les tourtisseaux, « tortisseaux », c’est un régal. Mais voilà, je n’ai jamais demandé la recette à ma grand-mère ! Et dans la famille personne ne détient cette recette !

Maman fait des tortisseaux briochés, un délice aussi, mais ce n’est pas la même recette. Ceux de grand-mère étaient très fins, transparents, gonflés, feuilletés ! Enfin, je n’en ai jamais goûté de meilleurs ! J’ai essayé avec de la pâte feuilletée, mais ce n’est pas encore la même saveur. Ah ! Monsieur  Proust et votre madeleine ! J’ai réussi l’intermédiaire entre les tortisseaux de grand-mère et ceux de maman, un mélange de deux bonnes mères.

Berthe, ma grand-mère, les cuisaient le soir après dîner, lorsqu’elle était tranquille, débarrassée des autres tâches de la maison et de la ferme. La table nettoyée, elle étalait la pâte, une pâte souple et riche de beurre qui avait reposée tout l’après-midi dans la cave au milieu des réserves de pommes,de poires, de châtaignes, à côté des barriques de cidre, de vin, des farines, des fromages … des parfums fruités, sucrés, aigres, acides … j’aimais beaucoup fureter au milieu de ces trésors gourmands, respirer ces odeurs familières, caresser les paniers, les corbeilles, les barriques, les fruits, les légumes …

J’ai hérité du rouleau à pâtisserie de ma grand-mère, le seul que j’utilise aujourd’hui, de sa roulette dentées pour découper la pâte à tortisseaux et autres pâtes, et de sa corbeille en osier, fabriqué par mon grand-père, où trônaient ses tortisseaux.

Et la recette alors … je vous la donne !

Tortisseaux pour 8 à 12 personnes :

500 g de farine avec poudre levante

4 œufs

125 g de beurre mou

1/4 à 1/2 verre  d’eau

4 g de sel

2 paquets de sucre vanillé

rhum, eau de vie ou eau de fleurs d’oranger

IMG_2532.JPG

Casser les œufs et les fouetter. Mettre tout les ingrédients dans le bol du robot et mélanger quelques minutes, ou bien pétrir à la main.

Laisser reposer la pâte 1 h minimum au frais.

IMG_2533.JPG

Après le repos, étaler la pâte sur un plan de travail fariné, le plus finement possible. Vous devez presque apercevoir le plan de travail au travers de la pâte. Attention c’est assez physique, (c’est l’homme qui a étalé la pâte, en deux fois). Couper des bandes assez larges dans la longueur et des bandes dans la largeur. Voici le rouleau de ma grand-mère et son découpe pâte en métal. La pâte peut très bien se découper au couteau.

img_2534

Dans une friteuse ou une grande poêle creuse en métal, chauffer environ 1 litre et demi d’huile de tournesol a 180°. Si vous n’avez pas de thermomètre, attention l’huile ne doit pas fumer ! L’huile doit mousser lorsque vous déposez la pâte dans la friture. Déposer doucement la pâte dans l’huile, attention aux projections !!! Trois à cinq secondes après être plongée dans l’huile brûlante la pâte gonfle, c’est magnifique ! Il suffit de retourner le tortisseau avec une ou deux fourchettes pour le cuire de l’autre côté ; il faut souvent le maintenir avec la fourchette pour le dorer sur l’autre face, car lorsqu’il est tout rond il ne reste pas en place !!! Le tortisseau est cuit en deux minutes environ. Le retirer et l’égoutter sur du papier absorbant, ensuite le déposer dans une panière recouverte d’un torchon et le saupoudrer aussitôt de sucre. Vous pouvez en cuire deux ou trois à la fois, ils ne doivent pas se toucher pendant la cuisson.

Je fais toujours les tortisseaux la veille, car il faut un peu de temps pour les cuire, mais c’est une telle joie d’être là au bord de la friteuse, de s’émerveiller de ces ventres dodus, qui gonflent, qui gonflent …

Il n’y a plus qu’à déguster !!!

img_2595

Et décorés vous les aimez comment ??? Chocolat ou caramel au beurre salé maison ???

IMG_2594.JPG

Le dimanche les grands-parents, les parents, les enfants, les petits-enfants ont dévoré la panière, enfin les tourti … les torti … les tortisseaux …

21 réflexions au sujet de « Les tourti … les torti … les tortisseaux »

  1. Quels beaux souvenirs ! Ma grand mère faisait la cuisine sans peser, tout à vue d’oeil et je n’ai donc jamais pu récupérer ses recettes. Tout ce que font nos grands-mères a forcément meilleur goût, une cuisine imprégnée d’émotions et de sentiments. Merci pour cette belle recette !

    Aimé par 2 personnes

  2. Cela m’amuse de te lire, je suis originaire de Charente Maritime du côté de ma maman (Ile d’Oléron) et ma grand-mère nous faisait également ces petites gourmandises, sauf que chez nous, nous appelions ça des cantiques. Moi aussi j’ai récupéré sa recette …. Elle les étalait très très finement, un délice !! Bises et bonne journée (voilà le lien https://lesfillesatable.com/2016/02/14/les-cantiques-de-ma-grand-mere/)

    Aimé par 1 personne

  3. j’en ai fais aujourd’hui !!! c’est trop bon !!! par contre j’ai diminué les quantités car Mattéo est parti chez ses mamies et nous ne sommes que tous les deux à les manger !!!
    bonne journée
    bizzzzzz
    Lo

    Aimé par 1 personne

  4. Pour Mardi Gras, notre voisine italienne faisait des « crouchtouilles » — aucune idée de l’orthographe, mais ses enfants continuent à prononcer le nom ainsi— qui ressemblaient fort à tes tortisseaux. Dans mes souvenirs (j’adorais traverser la route pour monter jusque chez eux humer des parfums de cuisine à mille lieux de celle de ma mère, authentique bourbonnaise) elle les parfumait avec du zeste de citron râpé.
    Je vais jeter un œil à ta rubrique couture — depuis le COVID et la confection des masques, j’ai ressorti la machine à coudre 😊

    Aimé par 1 personne

  5. Je ne connaissais pas ce terme ! Très rigolo d’ailleurs ! A ces souvenirs gourmands de notre enfance, ils se fraient un chemin dans notre mémoire, nous font saliver et nous en goûtons le parfum … j’essaierai de penser au zeste de citron, c’est une belle idée … c’est super de ressortir ta machine à coudre, la mienne est toujours prête, elle date des années 80 ; avec mon kitchenaid je ne connais rien de mieux … j’ai beaucoup de retard pour mes publications : couture, tricot, cuisine. Ma rubrique couture commence à dater …
    bonne couture

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s