Cuisine

Saumon boulangère ou morue boulangère de ma maman

D66A3253-79C3-4B61-BCD4-D608D805519D

 J’ai dans mon congélateur 900 g de morceaux de saumon sauvage que j’avais salé 36 heures pour faire un gravlax à Noël, lorsque je l’ai sorti du sel et rincé il était dur comme pierre, l’horreur total, vous imaginez du beau saumon sauvage inutilisable à trois jours de Noël, sans compter le prix, pff !!! J’ai dû recommencer avec du saumon d’élevage, dommage (j’évite le plus possible le poisson d’élevage) mais cette fois ci mon gravlax était réussi, un vrai régal, ouf !!! Et mon saumon sauvage salé et rincé, vous savez ce que j’en ai fait ? Et bien je l’ai congelé en me disant que je verrais ultérieurement comment l’accommoder. Pour tout vous dire en ce temps de confinement je suis bien contente d’avoir du poisson salé en réserve, c’est une véritable aubaine !

Et voilà mon poisson sur la table, préparé en saumon boulangère, ne me demandez pas pourquoi ce nom parce que je n’en sais rien ! La seule chose que je sais c’est que ce saumon boulangère est délicieux !!! Je me suis inspirée d’une recette de ma maman qui nous faisait de la morue boulangère, j’en raffolais ! 

Donc vous pouvez faire ce plat avec de la morue ou du saumon salé. Mais attention il faut commencer la veille car le poisson demande un dessalage d’une nuit !!!

Vous pouvez utiliser du saumon frais, le parsemer  de baies roses et d’aneth, mettre du sel dans un plat, déposer le saumon et le recouvrir de sel. Recouvrir de papier film, et mettre par dessus un plat plus petit avec un poids, une boite de conserve par exemple pour tasser le tout. Mettre au réfrigérateur 36 h. Si donc vous choisissez de saler votre poisson, prévoir trois jours minimums avant la réalisation du saumon boulangère !!!

02C9B291-3F6C-4194-A2BB-1D8DC357CD03

les ingrédients :

  • 2 belles portions de saumon sauvage salées (ou pas sauvage) ou (initialement de la morue)
  •  1 cube pour cours bouillon de poisson au citron Maggi pour 1 litre d’eau
  • 700 g de pommes de terre
  • 1 blanc de poireau
  • quelques pousses d’oignons
  • 1 peu d’ail vert
  • un peu d’aneth 
  • 15 à 20 g d’huile d’olive
  • 30 g d’huile de tournesol
  • 60 g de farine
  • 1 à 2 c à s de vinaigre de vin
  • sel, poivre
  • un morceau de beurre (facultatif)

La préparation :

  • la veille mettre le poisson à dessaler toute une nuit, recouvert d’eau dans un plat.
  • le matin même le rincer sous le robinet, réserver.
  • éplucher et laver les pommes de terre, les couper en rondelles épaisses et les cuire 20 mn environ au cuit-vapeur, réserver.
  • éplucher, couper dans la longueur le poireau, le laver et l’émincer.
  • faire de même avec les pousses d’oignons et l’ail vert.
  • dans une petite poêle anti-adhésive verser un peu d’huile d’olive et faire revenir le poireau et l’oignon, ils doivent être tendres, sel, poivre (peu de sel, le poisson et le court-bouillon étant salés).
  • préparer 1 litre de court bouillon selon les instructions du fournisseur et déposer le poisson, cuire 5 mn à frémissement, égoutter et conserver le bouillon.
  • retirer la peau du saumon et le détailler en morceaux, s’il reste des arrêtes les retirer.
  • préparer la sauce blanche.
  • dans une casserole chauffer les 30 g d’huile de tournesol, verser la farine, bien mélanger et cuire quelques instants.
  • hors du feu verser environ 1 verre de bouillon et fouetter vivement pour éviter les grumeaux, recommencer une nouvelle fois ; ensuite ajouter le bouillon et cuire à feu d’où toujours en remuant bien, continuer avec le bouillon jusqu’à consistance d’une sauce assez liquide car les pommes de terre vont épaissir la sauce.
  • ajouter les légumes et le poisson, chauffer quelques instants à feu doux avec une pincée d’aneth, si nécessaire rectifier la sauce avec le reste du bouillon.
  • au moment de servir ajouter un bon morceau de beurre, facultatif mais c’est bien meilleur !!!

 

12 réflexions au sujet de « Saumon boulangère ou morue boulangère de ma maman »

  1. J’imagine comme tu devais être dépitée en voyant ton saumon tout dur. Tu as bien fait de le congeler pour te laisser du temps à savoir ce que tu allais en faire. Je devrais avoir le même réflexe quand je rate quelque chose ! J’aime bien la morue et ton plat de saumon ou morue boulangère doit être bien savoureux ! Gros bisous

    Aimé par 2 personnes

    1. Dépitée, c’est bien le mot ! C’etait tellement hors de question de le jeter, que le congélateur a été la solution de facilité, en ce temps bien rempli de Noël, et je ne l’ai pas regretté. J’aime aussi beaucoup la morue, mais avec ce saumon sauvage ce plat était délicieux !!! Gros bisous Laurence

      Aimé par 1 personne

  2. Je me souviens d’un saumon sauvage en croûte de sel pour un diner où l’homme avait invité des clients ! Horreur il avait bu tout le sel, immangeable, j’ai dû très vite le mettre en sauce pour atténuer cet excès et de plus il n’était plus très présentable.

    Aimé par 1 personne

  3. Alors oui là il y a de quoi pleurer ! c’est tellement rare de pouvoir avoir du saumon sauvage et voir que ce que l’on avait prévu avec tombe à l’eau c’est trop triste ! Tu t’es drôlement bien relevée avec ce plat qui est sans nul doute délicieux ! Bravo Catherine ! Merci à ta maman pour cette belle recette ! gros bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Vraiment de quoi pleurer, ça fait bizarre de dire ça par le temps qui court avec ce méchant virus !!! C’est mon mari qui s’est proposé d’aller en acheter d’autre, (d’élevage). Heureusement car j’avais beaucoup à faire en cette période de Noël ! Enfin tout était arrangé et mon gravlax délicieux. Je transmets le merci à ma maman qui est confinée toute seule en ce moment, ça lui fera plaisir. Gros bisous Claudine prends bien soin de toi

      Aimé par 1 personne

      1. C’est vrai… sur le moment j’aurais été à 2 doigts de le faire surtout pour une préparation de Noël mais maintenant oui, c’est tout à fait dérisoire lorsque ça arrive; ça remet les pendules à l’heure tu as raison.
        Ma maman venait d’entrer en EHPAD, déjà bien perturbée par cela et malade (sous oxygène en permanence), alors oui de les savoir seules sans pouvoir les consoler et les aider ça fait mal ! Bon courage Catherine et bisous à ta maman. Quelle reste bien tranquille !! Gros bisous

        Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup Evelyne !!! Un beau rattrapage après un vilain échec. Je transmets les félicitations à ma maman, elle ne sort pas de chez elle en ce moment, heureusement le téléphone fonctionne à plein. C’est dur pour nous tous de ne pas voir sa petite famille, je suppose que c’est pareil pour toi ? Bisous, prends soin de toi …

      Aimé par 1 personne

    1. Dans l’immédiat je n’avais pas trouvé d’autres solutions ! J’étais trop contrariée comme tu le dis si bien ! J’aime beaucoup cette recette de ma maman, la morue se trouvait facilement lorsque j’étais enfant. Gros bisous Nathalie, prends soin de toi

      Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s