Laine et tissus

Mes chaussettes en torsades

C’est en voyant se promener sur la blogosphère de nombreuses paires de chaussettes, réalisées par des tricoteuses passionnées que je me suis dit que les miennes pouvaient bien s’y balader un peu !

Bon, je ne vais pas vous le cacher, d’ailleurs cela se voit sur les photos que je les porte régulièrement mes chaussettes à torsades ; elles ont déjà quelques centaines de kilomètres dans les pieds !

Certaines tricoteuses, peut-être certains tricoteurs (je n’en connais pas actuellement ???) commencent les chaussettes par la pointe ; personnellement je les commence par le haut comme le faisait ma grand-mère ! Tricoter des chaussettes c’est un  peu longuet mais amusant, surtout si vous ajoutez des torsades ou autres points fantaisies, et des rayures de différentes couleurs etc …

Mes chaussettes sont réalisées d’une seule pièce, sans couture, avec cinq aiguilles doubles pointes, en laine Préface de chez Phildar contenant 70% de laine, laine qui malheureusement ne se fait plus (j’ai encore un peu de stock dans mes tiroirs). Je vous assure que mes pieds sont douillettement blottis dedans, bien au chaud, sans transpiration et sans meurtrissure puisque sans couture !!!

30 réflexions au sujet de « Mes chaussettes en torsades »

      1. Bien qu’ayant appris le tricot très jeune (5 ou 6 ans, comme toi), je n’ai jamais osé me lancer dans les torsades! J’ai aussi un horrible souvenir des chaussettes pure laine que mon arrière grand-mère nous tricotait… Elles grattaient tellement qu’on évitait de les mettre, mon frère et moi! Mais puisque tu dis que les tiennes sont agréables à porter, il est peut-être temps pour moi de me lancer — d’autant que mes derniers achats de chaussettes ont été très décevants; la qualité n’était pas au rendez-vous 😕.
        Merci Catherine!

        Aimé par 1 personne

    1. Dans une petite chaise basse, assise aux pieds de ma grand-mère, je m’émerveillais de ses cinq aiguilles qui gigotaient entre ses doigts agiles ! Elle tricotait des chaussettes en laine de pays pour sa famille. J’ai appris comme ça, en douceur … maman tricotait tous nos chandails, bonnets et écharpes … je tiens tout de ces deux femmes là … douce enfance …

      J'aime

    1. C’est bizarre ! Je n’y arrive pas toujours sur certains blog, je dois le mettre après le commentaire, je ne sais pas pourquoi ? Mais je ne suis pas une pro de l’informatique …
      C’est chouette que tu es appris au même âge que moi ! Les torsades ce n’est pas très difficile, il faut juste une aiguille supplémentaire pour croiser les mailles. Aujourd’hui tu peux trouver du fil très doux pour tricoter. Personnellement j’apprécie la pure laine, ce n’est pas le cas de mon mari qui comme toi trouve que ça gratte ! Je confirme que la confection n’est pas de très grande qualité, espérons que cela s’améliore ! Belle soirée

      Aimé par 1 personne

  1. Il y a belle lurette que je n’ai pas tricoté et je n’étais pas aussi douée que toi ! Elles sont vraiment très belles tes torsades ! Je n’ai jamais aimé porter des chaussettes, je suis toujours pieds nus, même l’hiver et maintenant c’est pire car comme je ne peux plus les enfiler, je sors pieds nu dehors ! Ceci pour te dire que je n’aurais même pas su comment faire pour en tricoter !! Bravo catherine, beau travail. gros bisous

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s