Cuisine

Pains cuits dans l’insert de la cheminée : essai n°1 … essai n°2 … ensuite ça roule …

Nous avons la chance de posséder une cheminée avec un insert qui nous réchauffe tout l’hiver. Lorsqu’il fait bien froid dehors et que les braises rougeoient dans l’âtre c’est tellement agréable ! Alors comment optimiser cette chaleur cet hiver ? En faisant des grillades façon BBQ, ou bien des légumes dans la braises ou dans le tiroir aux cendres, mais tout cela nous le faisons déjà. C’est là que l’idée nous est venue : cuire notre pain, tout simplement !!! Tout simplement, tout simplement … et bien figurez-vous que ce n’est pas si compliqué, que nous fallait-il ? Des braises c’est facile, une grille haute de cheminée nous l’avons et les vieux plats ne manquent pas.

Le plus difficile c’est l’anticipation : avoir en même temps, de belles braises, et une pâte levée prête à cuire !!! Et là les amis nous sommes devenus des champions ! Mon bûcheron préféré s’occupe du feu et moi je boulange, je peux vous dire que nous formons une belle équipe !!!

Cuisson réussie dès la première fois avec un pain assez clair ! La deuxième fois le pain était plus coloré avec le dessous légèrement brûlé, mais rien de grave ! Tout dépend de la chaleur de l’insert. Si l’insert est trop chaud le pain brûle, s’il n’est pas assez chaud le pain ne gonflera pas et ne cuira pas. Mais je vous assure que ces pains cuit au dessus des braises sont vraiment délicieux !!!

Alors si le cœur vous en dit courrez à vos cheminées, il est temps de faire un bon feu, il fait encore bien frisquet en ce début de printemps !!!

Bien sûr pour le pain vous pouvez utiliser votre recette habituelle, sinon je vous propose la mienne pour un petit pain, il sera plus facile à cuire.

Les ingrédients :

  • 250 g de farine T 65 pour le premier essai et T 80 pour le deuxième essai
  • 150 g d’eau de source ou du robinet reposée plusieurs heures + 15 à 25 g pour le bassinage en fonction de la qualité d’absorption de la farine utilisée
  • 4 g de sel
  • 1/2 sachet de levure boulangère instantanée

La préparation :

  • dans un saladier ou le bol du robot verser dans l’ordre : les 150 g d’eau, la levure, la farine et le sel.
  • avec les mains ou l’accessoire crochet pétrisseur, pétrir le tout 5 mn.
  • lorsque la pâte se décolle bien du bol, ajouter l’eau du bassinage en 3 fois en pétrissant bien jusqu’à ce que la pâte se décolle du bol entre chaque ajout d’eau, ne pas mettre toute l’eau si vous voyez que la pâte a du mal à absorber l’eau et à se décoller entièrement du bol.
  • avec le bassinage la pâte est moins dense, elle est plus aérée.
  • penser à retirer régulièrement la pâte du crochet pétrisseur et à la tourner avec une spatule afin que l’eau hydrate toute la pâte.
  • le tout prend 10 mn environ.
  • couvrir et laisser lever 1 h30 environ près de la cheminée, la pâte doit doubler de volume.
  • sur un plan de travail légèrement fariné déposer la pâte avec une spatule sans la déchirer.
  • l’aplatir doucement en carré avec les mains.
  • la replier en soulevant les coins, sans la tasser, répéter 2 autres fois jusqu’à former une boule.
  • la déposer sur une tôle farinée ne craignant pas le feu de bois
  • laisser lever une deuxième fois 1h à 1h30 environ, toujours à côté de la cheminée, sans la couvrir mais en l’humidifiant du bout des doigts avec un peu d’eau plusieurs fois pendant la levée.
  • lorsque la pâte est bien levée, qu’il n’y a plus de flammes dans l’insert et que les braises rougeoient, mettre une grille assez haute et un vieux plat en aluminium par dessus (c’est tout ce que j’avais sous la main).
  • laisser le tout chauffer quelques minutes.
  • déposer la tôle avec son pâton en douceur et fermer la porte.
  • cuire 15 mn en surveillant bien, le dessous du pain ne doit pas brûler !!!
  • si le pain cuit trop vite écarter quelques braises sur les côtés, pour diminuer la chaleur.
  • retourner le pain et cuire encore 10 à 15 mn, selon la chaleur de l’insert.
  • laisser refroidir complètement le pain sur une grille avant de le trancher.
  • et là, wouah ! Régalez-vous !!!

16 réflexions au sujet de « Pains cuits dans l’insert de la cheminée : essai n°1 … essai n°2 … ensuite ça roule … »

  1. Mais quelle idée tu as eue là ! bravo. Bon ce n’est plus maintenant que je me lancerais dans l’aventure mais je trouve cette idée excellente. En plus il a l’air vraiment réussi ce pain. La mie est belle et le goût ne peut qu’être excellent ! Félicitations catherine. gros bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Claudine ! Quelle idée effectivement ! Lorsqu’il faisait très froid et que la cheminée carburait à plein je trouvais dommage de ne pas utiliser davantage cette chaleur, et vraiment je ne regrettes pas ! Le pain cuit ainsi est bien bon. Le bassinage permet d’obtenir une mie bien aérée. Gros bisous

      Aimé par 1 personne

  2. Ma grand-mère faisait son pain dans le four à pain de la ferme. Elle testait la chaleur des braises en jetant une poignée de farine dans le four et en observant sa coloration… après je n’en sais pas plus. Je trouve que tu as parfaitement réussi le tien, enfin, le vôtre, alors bravo!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s